Suivez-nous sur :

 facebook twiter youtube

 

Lundi à jeudi de 8h à 17h
Vendredi de 8h à 16h

Standard : +689 40416500
FAX : +689 40419242

 

La reconnaissance par l'Etat des droits des victimes des essais nucléaires français

Rapport 139 CESC

Rapport n° 139/CESC du 15-11-20062.8 Mo

Réforme et modernisation du statut de patenté ou entrepreneur individuel en Polynésie française

Rapport153

pdfRapport153-CESC.pdf1.34 Mo

L'avenir de la Polynésie française face à une gouvernance durable de son patrimoine marin

Rapport-152-CESC-patrimoine-marin

pdfRapport n° 152/CESC du 21/01/20154.30 Mo

L'implantation de jeux de casino en Polynésie française

pdfRapport 149-CESC803.66 Ko

L'emploi des jeunes en Polynésie française

pdfTélécharger PDF4.52 Mo

Feuilletez le document

L'aménagement des plages publiques

 Télécharger PDF 3.08 Mo

Le sport en Polynésie française

pdfTéléchargez le PDF4.03 Mo

Rapport sur la réforme de la PSG

pdfTéléchargez le PDF2.12 Mo

Feuilletez le document

Rapport d'activité 2015 du CESC

Rapport d'activité 2015 du CESC

pdfTélécharger le PDF2.19 Mo

RAPPORT D'ACTIVITE 2014

pdfRapport d'Activité 20141.59 Mo

Bilan d'activité 2012

pdfTéléchargez le PDF14.18 Mo

Bilan d'activité 2011

bilan-activite-2011-cesc

pdfTéléchargez le PDF10.28 Mo

Bilan de mandature 2009-2013

Bilan de mandature 2009-2013

pdfBilan de mandature 2009-20133.97 Mo

Historique

Évolution statutaire de l'institution

La nécessité d'une représentation des socioprofessionnels au sein d'assemblées consultatives a débuté dès 1919 avec la création progressive du Conseil économique et social national (C.E.S.), puis dans le cadre de la décentralisation, la création des Conseils économiques et sociaux régionaux de France (C.E.S.R.).

En Polynésie française, la création du Conseil économique, social et culturel s'inscrit dans une logique identique, selon les étapes suivantes :

le 12 juillet 1977 Création du Comité économique et social (C.E.S.)
Créé par le statut d'autonomie de gestion, il est consulté facultativement sur les projets à caractère économique, social et culturel

le 6 septembre 1984 Le Comité économique et social (C.E.S.) devient la troisième institution du pays
Le statut d'autonomie interne élargit le rayon d'action du C.E.S. : en plus de son rôle consultatif général, il est obligatoirement saisi pour avis des projets de plan à caractère économique et social, et peut proposer au gouvernement les thèmes d'étude qu'il souhaite examiner

le 12 juillet 1990 Le Comité économique et social devient le Conseil économique, social et culturel (C.E.S.C.)
La loi statutaire modifiant celle de 1984, accroît les compétences de l'institution en lui accordant l'autosaisine sur des thèmes de son choix dans le domaine de ses compétences.

le 12 avril 1996 Le Conseil économique, social et culturel est maintenu dans ses dispositions antérieures
Le statut d'autonomie de la Polynésie française régi par la Loi organique 96-312 et la Loi 96-313 du 12 avril 1996 maintient les dispositions de la loi de 1990 concernant le C.E.S.C.

le 27 février 2004 Le Conseil économique, social et culturel devient une institution incontournable
Le statut d'autonomie de la Polynésie française régi par la Loi organique 2004-192 du 27 février 2004 élargit les modes de saisine de l'institution : d'une part, consultation obligatoire du Conseil pour les « lois du pays » à caractère économique ou sociale, et d'autre part, consultation facultative pour les autres « lois du pays » ou délibérations, ainsi que sur toute question à caractère économique, social ou culturel.

L'institution se voit désormais dotée de l'autonomie financière.

 

 


Patrimoine historique du Conseil économique, social et culturel

Ce bâtiment construit en terre battue avec des matériaux importés de France et des États-Unis a été édifié en 1859 par les services du génie de l'armée française, dans le quartier dit de l'artillerie à proximité de l'avenue Pouvanaa A Oopa et de la rue des Poilus Tahitiens.

historique1C'était une annexe de la Caserne Broche, actuellement le siège de la présidence du gouvernement de la Polynésie française.

Dénommé à tort les "écuries impériales", il était en fait destiné à entreposer boulets, canons et fourrages.

De 1907 à 1977, il a été le siège de la subdivision des travaux publics du pays.

Marqué par le poids des années et l'outrage du temps,ce bâtiment était pratiquement voué à l’abandon, à la ruine et à la destruction.

Compte tenu de la solidité de ses fondations et de ses murs, l'Assemblée territoriale et le Gouvernement de  la  Polynésie  française  ont  décidé  de  faire  procéder  à sa restauration  le  9  décembre  1988, et de l'affecter au Conseil économique, social et culturel (anciennement Comité économique et social), dans un souci d'améliorer ses conditions de travail.

historique2La direction des travaux qui ont démarré à la fin du mois d'avril 1989 a été confiée à l'arrondissement "Bâtiment" de la direction de l'équipement.

L'architecte Christian MARIOTTI s'est attaché à redonner à cet immeuble massif aux murs épais, son aspect originel et solennel, tout en y apportant des innovations pour les aménagements intérieurs. La pose de la première pierre eut lieu le 4 juillet 1989 en présence des autorités locales.

Dès lors, le C.E.S.C. allait déménager de ses premiers bureaux situés dans l'immeuble "Fare Tony" le 5 mai 1990 dans une vaste bâtisse historique, dont l'inauguration eut lieu le 29 août 1990 en présence de Monsieur Alexandre LEONTIEFF, Président du gouvernement de la Polynésie française et de Monsieur Teraiefa CHANG, Président du C.E.S.C.

historique3Désormais, ce bâtiment historique porte le nom symbolique de "la Maison du  Conseil" ou "Te Raumaire" qui désigne le lieu de rassemblement de ceux qui ont reçu délégation de leurs pairs, groupements, syndicats, organisations, associations.

De manière plus officielle, le Conseil est appelé "Apo'ora'a Matutu Ti'a Rau e Mata U'i" qui littéralement signifie une assemblée de personnes venues de divers horizons et mandatées par leurs organisations ou associations pour veiller au respect des anciens et assurer l'avenir des jeunes.

Le rez-de-chaussée accueille actuellement le service du secrétariat général et le bureau du président.

Au premier étage, accessible par un vaste escalier en colimaçon, deux salles de 66 m² pour les séances de commission et la grande salle réservée aux assemblées plénières d'une superficie de 225 m².

Au total, l'institution dispose de 1300 m² utiles pour organiser de manière fonctionnelle ses travaux.

 

 


 Liste des anciens présidents de l'institution

Depuis sa création le 12 juillet 1977, 21 présidents issus chaque année d'un collège différent ont représenté l'institution. La dernière modification statutaire de février 2004 ne dispose plus de présidence tournante. Le 29 janvier 2014, l'institution a élu son 26è président.

 

28 avril 1978 Joël Allain Salariés
29 mai 1979 Jack Favie Employeurs
30 mai 1980 Joseph sham Koua Secteur primaire
29 mai 1981 au 14 avril 1983 Elie Salmon Secteur associatif
14 avril 1983 Lucien Banner Salariés
21 juin 1984 Julien Siu Employeurs
7 novembre 1985 Jean-François Millaud Secteur primaire
25 novembre 1986 au 22 novembre 1988 Alfred Teiti Secteur associatif
22 novembre 1988 au 5 octobre 1990 Teraiefa Chang Salariés
28 janvier 1992 Quito Braun-Ortega Employeurs
18 février 1993 Hugh Laughlin Secteur primaire
14 février 1994 Rémi Taea Secteur associatif
22 février 1995 Willy Richmond Salariés
22 août 1996 Alfred Montaron Employeurs
25 novembre 1997 Joseph Teanotoga Secteur primaire
3 novembre 1998 Thaddée Hoatau Secteur associatif
5 octobre 1999 au 8 août 2000 Bruno Sandras Salariés
3 avril 2001 Alfred Montaron Employeurs
9 avril 2002 Henri Maamaatuaiahutapu Secteur primaire
8 avril 2003 Guy LEJEUNE Secteur associatif
23 mars 2004 Pierre Frebault Salariés
05 septembre 2005 Patrick Galenon Salariés
28 août 2007 Raymonde Raoulx Vie collective
3 décembre 2009 Raymonde Raoulx Vie collective
2 décembre 2011 Jean TAMA Employeurs
29 janvier 2014 Angélo FREBAULT Salariés

 

Légende:

Collège des entrepreneurs
et travailleurs indépendants
Collège de la
vie collective
Collège
des salariés

 

 

 

Suivez-nous sur :

 facebook twiter youtube

 

Lundi à jeudi de 8h à 17h
Vendredi de 8h à 16h

Standard : +689 40416500
FAX : +689 40419242